Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lit-t-rature

Lit-t-rature

Simplement l'envie de partager l'amour des livres en vous faisant découvrir au fil des pages mes lectures.

Publié le par lit-t-rature
Publié dans : #Fantasy, fantastique, science-fiction

9782290028438

 

 

Mon avis

 

J'ai trouvé ce livre un dimanche matin sur  un petit marché, voulant découvrir Anne Rice depuis un bon bout de temps, j'ai sauté sur l'occasion, surtout que le résumé était vraiment très alléchant : Un tueur à gage très renommé dans le milieu va rencontrer un jour son ange gardien. Celui-ci lui propose afin de racheter ses crimes, d'aider une famille. Mais pas n'importe laquelle ! C'est une famille juive atteinte de persécutions en plein moyen-âge.

 

Rien que la période m'a tout de suite donné envie. Mais plus je lisais de critique sur ce livre, plus je prenais peur...En effet, nombreuses sont les chroniques qui sont très TRES négatives. Et pourtant...J'ai accroché ! OUF.
Oui, Anne Rice ne lésine pas sur les descriptions. Oui, le rythme est parfois lent. Oui, le thème de l'ange gardien n'est pas très bien approfondi. Mais je crois que ça n'est pas le but du roman...Enfin, vous l'aurez compris, ça ne m'a pas gené et j'ai tout de suite accroché à son style. J'ai tourné les pages sans difficultés et avec entrain...L'écriture est vraiment très belle et recherchée et l'auteur prend son temps pour nous présenter ses personnages...Et quels personnages !

Le tueur à gage, vous l'appellerez comme vous le voulez, Tommy, Toby ou Lucky (il pioche dans ces trois noms selon les circonstances), est vraiment attachant. Etrange pour un tueur à gage vous me direz...Mais son ange gardien, Malchiah va nous raconter toute son enfance et dès lors, nous ne pouvons qu'être touchés. Tommy a une seule passion : le luth. Il en joue souvent et c'est cela qui fait toute sa sensibilité...Le Luth l'a accompagné dans toutes les périodes de sa vie, et surtout dans les plus sombres. J'ai vraiment adoré ce long passage où Malchiah narre le passé de Tommy, c'était vraiment indispensable au roman...Ainsi nous pouvions dire que Tommy avait bien un coeur et nous comprenons comment il en est arrivé à tuer froidement et machinalement des Hommes.

C'est vrai que le voyage dans le temps pour le moyen-âge se fait légèrement attendre, mais, je prenais tellement de plaisir à découvrir Tommy que ça ne m'a pas embêté. Puis, quand nous sommes enfin arrivés au moment tant attendu, j'ai trouvé que le personnage de Tommy s'effaçait légèrement mais heureusement, la famille juive est tout aussi intéressante et nous sommes vraiment plongés dans une atmosphère froide et angoissante d'un XIIIème siècle où la religion catholique tend à être toute puissante et où les juifs ne sont pas à l'abri de leur joug. Ainsi nous faisons la connaissance d'un couple : Fluria et Meir qui sont accusés d'avoir empoisonné leur fille de 13 ans, car depuis quelques temps cette dernière demeure introuvable. Au fur et à mesure nous allons donc comprendre ce qu'il s'est passé et encore une fois nous allons découvrir un nouveau personnage plus en détail, et cette fois-ci ça sera celui de Fluria.

Je pense donc lire le 2ème tome ( L'épreuve de l'ange) car la fin me fait vraiment trépigner ! J'attendrai quand même la sortie en poche car ça n'était pas non plus un coup de coeur. Et en cadeau, une citation de Dickens que Tommy prononce au cours du roman : "Nous ne devrions jamais avoir honte de nos larmes, car c'est une pluie qui disperse la poussière qui recouvre nos coeurs endurcis".


S'il fallait une note : 7,5/10

Titre : L'heure de l'ange
Auteur : Anne Rice
nombre de pages : 283
Edition, collection : J'ai lu

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog