Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lit-t-rature

Lit-t-rature

Simplement l'envie de partager l'amour des livres en vous faisant découvrir au fil des pages mes lectures.

Publié le par lit-t-rature
Publié dans : #Drame

Les ames grises

 

Mon avis

 

Il est de ces romans qui vous retournent et vous fascinent...Quelle drôle de choses que les mots ! Claudel les manie tel un virtuose et tente de nous dire l'indicible, de changer la boue et la saleté en poésie, même si au fond, "rien ne changera rien à rien".

 

"Les âmes grises" prend son envol sur une bien triste histoire, le meurtre de Belle de jour, une fillette de 9 ans. Mais comme à son habitude Claudel nous entraîne avec lui dans ce grand mystère qu'est la vie, et c'est un ensemble de destinées que nous allons découvrir, par petites touches, à la fois délicates et brutales. Car n'est-ce pas cela l'âme humaine ? Un éternel paradoxe à la beauté cruelle.

 

Ce roman ne cherchera pas à nous berner...Non...Il n'est que le triste reflet de bribes de vies prises ça et là dans un petit village Français durant la grande guerre. Le narrateur désirera alors écrire, écrire pour se décharger d'un poids au coeur, écrire pour faire revivre, une dernière fois, Ces morts aux ombres fugitives, ces âmes grises...Tout en réfléchissant sur sa vie, sur la vie, Il reconstituera au fil de ses pensées, l'Affaire, comme il l'appelle, le meurtre de Belle de jour qui n'a jamais vraiment été résolu.

 

Claudel nous livre un roman d'une force inouïe. Ici, pas de réponses à nos questions...Ou du moins, pas là où on les attend. La vérité joue à cache-cache avec le mystère et le hasard...Avec la vie, et la mort. Et les certitudes s'en retrouvent chamboulées, les soupçons s'en vont alors du côté de chez le procureur Destinat, un homme discret mais étrange. Ou bien peut-être était-ce un déserteur, à la lueur de la lune, au détour d'une ruelle ? Mais au fond...De quoi sommes nous vraiment sur ?

"les salauds, les saints, j'en ai jamais vu. Rien n'est ni tout noir, ni tout blanc, c'est le gris qui gagne. les hommes et leurs âmes, c'est pareil...T'es une âme grise, joliment grise, comme nous tous..."

 

 

S'il fallait une note : 10/10
Titre : Les âmes grises
Auteur: Philippe Claudel
nombre de pages: 285
Edition, collection : Stock

 

bannic3a8re

Commenter cet article

Margaud 14/12/2012 13:35

Ca va... c'est beaucoup par vagues. La par exemple je n'ai personne dans le rayon... mais il y a une demie heure c'était le chaos. Donc ça dépend. Mais ça ira mieux d'ici quelques semaines^^

Margaud 14/12/2012 10:50

Nan justement je n'en ai jamais lu, mais j'en entend tellement de bien... que je m'y plongerais les yeux fermés.

Margaud 13/12/2012 18:39

On m'en a souvent parlé, je n'ai jamais prit le temps de m'y arrêter. Mais je le ferais un jour. Pas pour l'instant, mais ton avis me conforte dans l'idée qu'il faut que je lise ce livre.

alison 13/12/2012 12:07

Oh ben je vois que mon commentaire a été coupé à la hache mdr

Je disais donc : "Ce livre est mon livre préféré & je suis enchantée que tu l'aies apprécié à ce point. Bisous :)"

Yuna 12/12/2012 09:10

A la lecture de ce roman, je n'étais finalement pas très emballée. C'est à la dernière phrase. La toute dernière que je me suis dis : c'est un grand roman.
Et ça fait du bien d'en lire de temps à autre, pour réfléchir, apprendre.
J'aime bien ton avis final, il me plait, si si !!!
A tout à l'heure Juju, pour une autre oeuvre, à laquelle je suis loiiin d'arriver à al dernière phrase... !

Articles récents

Hébergé par Overblog